Vanne coupe-gaz radio commandée.

Aller en bas

Vanne coupe-gaz radio commandée.

Message par KBIO le Dim 29 Avr - 16:06

hello
Contrairement au terriens, quand on a un bateau qui évolue à quelque distance du rivage et qu’il est impossible d’intervenir comme sur un engin à terre , souvent la question de savoir comment couper le gaz en cas d’urgence nous vient rapidement à l’esprit.
Surtout lors des premières navigations. :a8:

Ou bien le bruleur s’éteint! Et le gaz part jusqu’au « POUF » désopilant et épilatoire qui désopile pile-poil le système pileux du Vaporiste nouvellement épilé , d’autant plus émotif qu’il est distrait.
Conséquence courante avec les bruleurs du commerce détournés de leur fonction première (chalumeau Camping Gaz par exemple) qui ne supportent ni la position veilleuse, ni le vent rabattant, ni le reste....
Ou alors le bateau prend feu parce l’installation a un gros défaut qui permet la fuite traitesse et sournoise de la connection qui s’use se déforme et faillit! Généralement , ça vient du fait qu’il est nécéssaire de retirer le réservoir pour faire le plein et que la connection est conique : métal sur métal = connection fixe par principe!
Mais le besoin de couper le gaz inopinément ou en fin de navigation sans mettre les mains dans les chaudes entrailles du canot peut aussi présenter un coté pratique non négligeable.

Fort heureusement et depuis des lustres, le Vaporiste malin et pourvu du bon sens qui le caractérise a adapté avec brio, ce qui se pratique couramment dans l’industrie, pour sécuriser son installation: une simple vanne coupe gaz qui est radio commandée et qui isole le tank du bruleur en cas d'urgence.
Il existe des vannes coupe-gaz fonctionnant avec une pression de consigne donnée ou une pression différentielle, mais personnellement, je trouve trop aléatoire leur fiabilité et je préfère choisir le moment opportun pour couper le gaz. .

Le principe , simple, est le suivant:
-En position normale, un piston doté d’un embout caoutchouté, est poussé par un ressort contre l’arrivée de gaz et empêche celui-ci de passer.
-En mode travail, le piston est tiré comprimant un ressort et laisse le gaz passer vers le bruleur. Il est retenu par une gâchette un crochet ou tout autre excentrique
Lorsqu’il faut couper le gaz en urgence, le servo repousse la gâchette, et libère le piston qui va se plaquer contre l’arrivée de gaz, le coupant net!
Simple, gacile à réaliser et fiable!

Il ya plusieurs méthodes pour libérer le piston.
Ou bien avec le servo sur la même platine que la vanne coupe gaz, ou bien par un systeme de cable que commande un servo positionné ailleurs.
Dans tous les cas de figures, le servo ne travaille que lorsqu’il est sollicité pour repousser la gâchette qui libère piston et ne consomme rien en dehors de ce bref instant.

Les schémas et photos ci-dessous sont plus explicatifs pour comprendre le principe.
Notre ami VAP38 se fera un plaisir de vous donner les côtes au cas où vous seriez intéressés.
Faites circuler, , copier, dupliquer! :1a:














avatar
KBIO

Messages : 1030
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum