Condenseur? Déshuileur? voyons voir!

Aller en bas

Condenseur? Déshuileur? voyons voir!

Message par KBIO le Sam 3 Mar - 14:13

Condenseur , décanteur, séparateur, piège à huile et mème Ozsteam demon ?
N’en jetez plus, la cour est pleine.
Mais de quoi parle-t’on ???

Beaucoup d’entre nous installent un CONDENSEUR afin d’éviter que des traces d’huile ne viennent polluer l'environnement et l’eau du lac.
Attitude méritoire et digne d’éloges tant l’intention est bonne et la démarche louable pour les générations futures!
Mais peut être devrions nous savoir de quoi nous parlons, et ce que nous cherchons réellement à atteindre  dans notre démarche.
Veut-on laisser la vapeur se décanter et récupérer l’eau de condensation pour réalimenter la chaudière ?
Veut-on seulement éviter de polluer avec de l’huile dans l'environnement ?
Veut-on séparer l’huile de l’eau et combiner les deux opérations ci-dessus ?
Ce qui est communément appelé «  CONDENSEUR »  (comme ci-dessous) est un accessoire bâtard qui condense mal et piège plus ou moins bien l’huile !
Bref, il y a matière à réflexion et surtout encore un fois un problème de vocabulaire.

Si c’est pour juste préserver l'environnement, alors le type de condenseur horizontal et classique, ci-dessous,  présente l’inconvénient de rapidement freiner l’échappement de la vapeur, de bien lui permettre de se condenser et de se remplir d’eau .
Effet de machine à laver garanti !
Bien sur , en théorie, l’huile de lubrification se sépare et reste en surface  , mais plus probablement, le condenseur se remplit tellement vite qu’il gène l'échappement et entraine l’huile vers l’extérieur, en fin de compte.
De plus, les deux  sorties des machines se précipitent verticalement dans l’espace clos, avec une sortie principale de mème dimension que chaque machine.
Pas impressionnant d'efficacité dans les faits.






Un exemple de condenseur par sillage qui est très performant mais qui présente tout de mème un inconvénient si mal réalisé : la condensation crée rapidement une contre pression importante sur la sortie de la machine . Il faut donc adapter la longueur au débit de vapeur et ne pas laisser se créer un bouchon d’eau dans la ligne.
Une machine de faible cylindrée (5cc ou compound) aura beaucoup plus de difficulté à éjecter le bouchon d’eau, qu’une machine plus grosse de 12/15 cc par exemple.
De plus : pas d’huile dans ce cas-→ condenseur pour réutilisation de l’eau uniquement.
Encore que l'utilisateur de ce type de décanteur admet qu’il y a toujours de l’huile à passer, notamment celle de stockage lors de la première mise en marche.
L’eau de condensation est réinjectée dans la chaudière avec de faibles traces d’huile malgré tout. Ce qui ne nuit en rien, la maintenance devra se faire de toutes façons.



Un autre condenseur/échangeur  refroidi par un courant d’eau permanent : très  performant.
La vapeur passe au travers de tubes horizontaux dans un réservoir horizontal où circule de l’eau pompée en extérieur..
Le refroidissement est assuré par une pompe à haut débit qui circule de l’eau fraiche  en permanence.
Mais là aussi, quid de l’huile?


Sauf à admettre pomper un peu d’huile dans la bâche et donc dans la chaudière, ion peut envisager  un autre moyen de la piéger . 
Et là, on parle plutôt de « DES-HUILEUR » ou « PIEGE A HUILE ».
Il y a plusieurs façon de procéder.

Ce ne sont pas les idées qui manquent pour récupérer de l’eau. Quant à l’avoir propre, c’est peut être plus délicat.


On peut adopter le  séparateur à double compartiment avec prise d’eau dans la partie basse, sous un baffle qui à mon avis doit éclabousser pas mal dans ce volume restreint et malgré tout, se contaminer avec de l’huile. 



Un autre exemple ci-dessous : on  récupère l’huile sur les parois par effet centrifuge, sans aucune restriction  sur la sortie vapeur.
La vapeur sort tangentiellement dans un simple récipient ouvert. L’huile se dépose sur la paroi et la vapeur s’échappe sans contrainte.
Pratiquement pas d’eau dans le fond du bac. La vapeur n’a pas le temps de condenser.
En fin de journée, on vide le peu d’huile et d’eau qu’il y a au fond . L'accès est facile pour la vidange.
Pas de remplissage de bâche pour alimenter la chaudière dans ce cas précis ,



Autre condenseur très simple et qui sépare bien l’huile de la vapeur : Clevedon. Par contre là aussi, je suis surpris par le diamètre de sortie principale. Mais la détente est déjà faite dans le récipient


Il y a encore un appareil au nom bizarre qui vient de chez nos amis anglo-saxons et qui est le:
OZSTEAMDEMON CHUFF POT

Ça vous en bouche un coin, n’est-il pas??? Mème pas peur ! Ça fait pas mal, mais qu’est-ce?
Et bien je vais vous le dire Moi, Mr Pujadas! (ça ne te rappelle rien?)
En gros, c’est un condenseur qui permet à la vapeur en s'échappant par la grosse cheminée de faire un bruit qui rappelle celui des machines à vapeur. Pour en avoir vu quelques uns, j’avoue qu’il faut une certaine dose d’imagination et que le moins que l’on puisse dire, c’est que si sur le plan esthétique et performance , c’est convaincant. Sur le plan musical, c’est moins évident.
Mais un Vaporiste qui aurait l’oreille musicale, c’est comme un violoniste qui se servirait de son  instrument comme d’un urinoir!
(Ça s’est vu, mais c’est rarissime) 
Par contre, aucune restriction sur l'échappement … libre comme celui du branleur qui vient de trafiquer son pot d'échappement , et qui veut t’épater en faisant des aller-retours devant ton portail pendant ta sieste !
Allez, on regarde.

Et un extra pour le bruit.
https://youtu.be/8-kCL5hWOx4




En conclusion, je dirais que si on cherche tout simplement à éviter de polluer l'environnement avec de l’huile, alors autant faire simple et se contenter d’un simple « DESHUILEUR » » qui limite au maximum la contre pression en sortie de machine.
Un déshuileur bien fait ne condense pas outre mesure et convient parfaitement à notre activité.
Pour ceux qui veulent récupérer l’eau de condensation afin de la ré-injecter dans la chaudière, je leur suggère de profiter de l'expérience des membres du Forum, qui sauront leur éviter quelques erreurs et leur montrer ce qu’est un vrai « CONDENSEUR ».

Une chose bonne à savoir avant de refermer ce chapitre :
Le fait d'adjoindre un condenseur à la sortie de la machine permet de gagner pratiquement 1 bar de pression à condition de disposer d'une pompe à vide. Ce dispositif abaisse la température de la vapeur d'eau à environ 46 °C.
Sur nos petites installations il est illusoire de descendre en dessous de la pression atmosphérique et seule une petite partie de la vapeur qui s'échappe sera reconvertie en eau liquide (ce qui s'appelle également un pléonasme !).
Quelques chiffres intéressants :
- A pression atmosphérique le volume massique de la vapeur d'eau est de 1,694 m3/kg soit 1,694 litre/g à 100°C.
- A 2 bars de pression le volume massique est de 0,6057 l/g ce qui signifie que le volume qui s'échappe à l'atmosphère augmente de 2.8 fois le volume initial.
- A 3 bars le volume massique est de 0,4624 l/g soit une augmentation de volume multipliée par 3,6 fois lorsque l'on échappe à l'atmosphère. 
On en déduit que la section d'un tuyau d'échappement doit être 2.8 fois plus important que le tuyau d'arrivée à la machine si l'on marche à 2 bars et 3,6 fois plus important si l'on marche à 3 bars.
Exemple : on alimente la machine avec un tuyau de 2 mm de diamètre intérieur, soit une section de 3,14 mm2 à 2 bars de pression. La section du tuyau de sortie (à pression atmosphérique) doit être de 3,14 x 2,8 = 8,8 mm2, ce qui correspond à un tuyau de diamètre intérieur de 3,2 mm.
Autre exemple avec le même tuyau d'alimentation de 2 mm de diamètre intérieur mais avec 3 bars de pression : 3,14 x 3,6 = 11,3 mm2, ce qui correspond à un tuyau d'évacuation de diamètre 3,8 mm de diamètre intérieur.


Dernière édition par KBIO le Sam 23 Juin - 11:42, édité 2 fois
avatar
KBIO
Admin

Messages : 1031
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenseur? Déshuileur? voyons voir!

Message par scyllias93 le Sam 3 Mar - 17:00

Hello,

Beau résumé comme d'habitude.
Sur mon groupe vapeur la sortie de mon moteur (8cc) est en 3x4 et la sortie de mon décanteur en 4x5 la pression mesuré dans le décanteur est une hauteur de colonne d'eau de 20cm soit 0.02 Bar pour un moteur alimenté sous 2 bar mano.
J'avais fait une vidéo mais impossible de remettre la main dessus .
Video retrouvée :
https://www.youtube.com/watch?v=gaZVjxs-amM
Scyllias

scyllias93

Messages : 126
Date d'inscription : 17/11/2017
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenseur? Déshuileur? voyons voir!

Message par Z320 le Ven 30 Mar - 20:14

Sujet des plus interessant car nécessairement je vais passer par cette case là aussi!... la vidéo du Monsieur Anglais est sympa... mais malheureusement je n'ai pas un niveau suffisant en anglais pour une traduction en direct live... bien qu'à l'écrit la langue ne me pose pas de soucis particulier.


Z320

Messages : 165
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenseur? Déshuileur? voyons voir!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum