Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:01

Bonjour à tous,
ce week-end, j'ai "bricolé", c'est à dire j'ai continué avec le télépointeur de 380 et j'ai fait des petites tâches telles que rajouter la grille en dessous de la cheminée et j'ai changé le bastingage de la cheminée car ils n'étaient vraiment pas jolis:

voici les nouveaux:


pour la grille, je l'ai fabriquée avec un fin grillage collé sur une plaque styrène de 0.25mm d'épaisseur elle même collée sous la cheminée.


j'avais monté les tuyaux de vidange de vapeur des chaudières sous la cheminée la semaine dernière...
coté télépointeur, je poursuis le montage pendant que la colle sèche etc...:


Par contre j'ai constaté une grosse erreur.... en 43 il existait une 2ème passerelle sur le massif arrière, qui fut fermée par la suite après la guerre probablement.

Or, sur les plans AAMM et Polonais, elle est fermée et c'est ce que j'ai fais... Il n'y a plus grand chose que je puisse y faire, tant pis.

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:02

bonjour,

j'ai continué mon télémètre et j'ai également commencé celui de 152...

j'ai formé les quart de cylindre qui vont dessus:





pour le pied, j'ai ressorti mon gabarit de 54mm et j'ai formé 2 epaisseur de 0.5mm, car on n'arrive pas a un cercle parfait en bossant avec du styrène de 1mm directement.





sans oublier les structures arrières en styrène 1mm



avec un appercu sur le télémètre de 152



puis les bastinguages





Ce télémètre est bien mieux que celui que j'avais fait il y a a peine un an, comme quoi la pratique...

voila voila...



a+



Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:03

il reste beaucoup, beaucoup de travail.
Il faudrait, que j'arrête déjà de refaire des trucs que j'ai déjà fait.... J'ai continué avec les télépointeur et j'ai monté le radar SD qui trônais au sommet du télémètre de 152 en '43....

il me reste des détails, des bastinguages, des portes et des échelle mais j'ai bientôt fini.

ci-dessous une configuration ou les 152mm targettent une autre cible que les 380....



Bonsoir

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:03

Bonjour à tous,
papa Noël est passé avec un peu d'avance: une taranis X9E avec 2 recepteur X8R de 16 canaux qui me permettra de piloter les tourelles (8 voies pour les 2) le télémètre, les projos, lumières, fumée, faire les mixage pour les machines babord/tribord.

Grande Nouvelle, j'ai terminé les télémètres avec le radar SF de veille surface du massif avant!
J'ai réalisé les volants d'ouverture des portes blindées en styrène (c'est de la chirurgie) à défaut de ne pas pratiquer la photodécoupe. Malgré tout, je suis satisfait du résultat. Ils font 3mm de diamètre.

J'ai fini de mettre toutes les échelles (c'est pas ce qui manque) et ai mis la peinture de base sur les éléments en laiton.


Enfin, la couche de peinture gris clair...


c'est quand même bien mieux que ce que j'avais fait avant...


a+

serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:04

bonsoir,

je fini le WE avec cette satanée antenne... Satanée, car elle n'était pas là en 43... :hurle:

Mais bon, n'ayant pas le cœur a supprimé le montant, je l'ai confectionné en tube styrène de 2mm et fil laiton de 0.5mm. Mais çà me chagrine au plus haut point.





au programme maintenant, les tiroirs/tables à cartes du pont de veille aérienne, les rails de chaloupes, l'accastillage. A oui, j'avais oublié, je veux également refaire le Télémètre de 152 du massif arrière. L'actuel pourrait être beaucoup mieux. Puis le mat avec sa cabine de goniométrie.



a+



Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:06

Bonjour à tous,
j'ai reçu des allumettes électriques en provenance de Chine. C'est juste que le problème des Glow, c'est que le filament mets une fraction de seconde à chauffer et allumer la SD21 ce qui rend le timing des départs problématique; du coup, j'essaierai avec ces allumeurs (j'en ai 50 pour 10 Euros).

d'autre part, j'ai recommencer le télépointeur du massif arrière, avant de faire le mats. Vous pouvez clairement comparer l'actuel (à gauche) et le nouveau (qui n'est pas fini). C'est dingue, la pratique non?


Enfin, je vous souhaite à tous et à toutes ainsi qu'à vos proches un joyeux Noël!

avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:06

Bonjour a tous,
bien, j'ai terminé de refaire télémètre de 152mm du massif arrière, il est très propre par rapport au premier.... J'ai également installé la première partie du mât. pour ce faire j'utilise du tube styrène de 5.5mm d'épaisseur. Pourquoi? Parce que le styrène ce colle extrêmement bien (la colle a maquette soude littéralement 2 pièces styrène ensemble). Mais comme il est somme toute assez souple, j'ai inséré et collé à l'Epoxy un tube laiton de 4mm ce qui lui permet une bonne résistance en plus du collage facile.


Pour le télépointeur la peinture est entrain de sécher, car il y a une partie gris foncé et une gris claire. J'ai utilisé les mêmes technique que pour celui du massif avant plus haut sur ces pages.


D'autre part, j'essaie de me faire un plan de la cabine de radiogoniométrie sur le mat ainsi que du mat lui même mais c'est dur vu que je ne dispose d'aucune photo de détail pour cette période, mais je pense ne pas être loin de ce à quoi le mat et la cabine ressemblait...

si l'un de vous a un plan ou des photo de cette partie en 43 je suis preneur!
Voilà...

D'autre part, j'ai pratiquement fini de recevoir toute la doc du futur ennemi du Richelieu, a savoir le Haguro, croiseur de 12500 Tonne de la classe Myoko (en violation avec le traité de Washington...) armé de 8 canons de 203mm en plus des lances torpille et de l'artillerie secondaire. Il s'agit ici d'un très beau livre d'images ISBN 0-9710687-6-3 par " Classic Warship publishing". Un teaser:

Les photos, sont de toute beauté et sont celles du

  • Nachi,
  • Haguro,
  • Myoko
  • Hashigara.

Il semblent être tous identiques a part des différences mineures dans la mature principalement




Bonne soirée à vous

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:07

Bonjour a tous,
je réalise le mat arrière.
pour cela je ne dispose que de peu de photos, prises de loin. Et, ce que l'on réalise, c'est que le mât semble avoir été énormément modifié entre Aout 43 (ma période) et début 44...
voici une des photos que j'utilise "comme référence" faute de mieux:

on voit clairement la petite passerelle et son échelle d'accès.
Celle-ci est datée 14/11/1943 et on voit une énorme antenne:

Cela ne manque pas d'allure, mais que faire????
j'ai aussi ça:

que je traite avec des pincettes, puisque le mât à 45 ° pour le pavillon est absent de la photo...
Enfin, j'ai fait au mieux, ce n'est pas fini, et j'ai fait un montage à blanc.


il me reste les nervures sous la cabine, ainsi que l'antenne gonio en haut du mât que je ferai demain....
le tube en laiton de 2nn qui sert de vergue est renforcé par de la corde à piano de 1mm à l'intérieur, toujours pour le rendre aussi costaud que possible. Après tout, c'est une maquette navigante....

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:14

Bonjour a tous,
je réalise le mat arrière.
pour cela je ne dispose que de peu de photos, prises de loin. Et, ce que l'on réalise, c'est que le mât semble avoir été énormément modifié entre Aout 43 (ma période) et début 44...
voici une des photos que j'utilise "comme référence" faute de mieux:

on voit clairement la petite passerelle et son échelle d'accès.
Celle-ci est datée 14/11/1943 et on voit une énorme antenne:

Cela ne manque pas d'allure, mais que faire????
j'ai aussi ça:

que je traite avec des pincettes, puisque le mât à 45 ° pour le pavillon est absent de la photo...
Enfin, j'ai fait au mieux, ce n'est pas fini, et j'ai fait un montage à blanc.


il me reste les nervures sous la cabine, ainsi que l'antenne gonio en haut du mât que je ferai demain....
le tube en laiton de 2nn qui sert de vergue est renforcé par de la corde à piano de 1mm à l'intérieur, toujours pour le rendre aussi costaud que possible. Après tout, c'est une maquette navigante....

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:15

Bonsoir,
voici le massif arrière terminé!


J'ai fait l'antenne avec des bouts de grillages prévus pour les baignoires a gilets de sauvetage à l'arrière du "cimetière", sur la plage arrière. le tour de l'antenne est en fil de laiton de 1mm de diamètre, mis en forme et soudé. la vergue (pré-percée des 6 trous) est en tube de laiton 2mm renforcée par de la corde a piano, tenue au mat par un axe laiton 1mm de diamètre plus un support taillé dans du styrène de 3mm d'épaisseur, le tout collé à l'époxy.
avec de la peinture c'est mieux:

viendra ensuite...Le reste!

bonne soirée

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:16

bonjour à tous.
Je vous fais un petit update... J'ai recommencer les tourelles de 100mm ainsi que les plateformes car je n'étais pas satisfait des anciennes. Du coup, mon chantier commence à ressembler à La Spezzia avec tous les morceaux de Richelieu rebutés ressemblant à un tat de ferraille en bas à gauche ci-dessous. Notez également les nouvelles tourelles en construction à droite.

De toutes les tourelles, celles ci sont les plus compliquées à réaliser. Une petite photo des originales tribord:

qui comportent pleins de détails non au plan comme par exemple les tabliers qui cachent les fentes avec un trou pour voir au dessus... on voit aussi des volets de trappes.
elles sont complexes, parce qu'elles comportent pleins de plans d'angles, ce qui oblige à avoir une précision sur le styrène meilleure que 0.5mm. Pas évident au cutter/ciseaux.
Il faut patiemment les construire en s'aidant de gabaris pour les angles critiques comme la face avant.

Une fois collé, on assemble les petits plans.

Pour les "tabliers", j'ai décider d'utiliser la même technique que pour les tubes de 380, je courbe des pièces de styrene de 0.5mm sur une douille de 32, et perce les trous pour les tubes ainsi que ceux des "fenêtres"....

Bien sûr, il aura fallu également tourner tous les tubes de 100mm dans du laiton de 3mm ainsi que tailler toutes les petites pièces pour les culasses, supports canons, etc...
C'est bientôt plus de boulot qu'une tourelle secondaire de 152mm!

Car il y a encore pas mal de pièces à rajouter (même si je ne veux pas faire de "sur-détail" à l'intérieur des tourelles). Les canons sont mobiles en élévation, et ne peut commencer à refermer les tourelles qu'une fois le tablier collé aux canons avec une pointe d'Epoxy. Il faut surtout faire très attention en les positionnant afin qu'il n'y ait pas d'interférence avec le toit des tourelles, lorsque celui ci sera poser.
Voilà. Encore quelques heures à passer et bon débarras!

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:17

Bonjour à tous,
bon, j'ai bientôt terminé les 6 tourelles de 100mm... Cela fait 3 WE que je suis dessus et j'ai hâte de finir...
j'ai mis les "couvercles" et il ne me reste plus qu'a mettre les structures triangulaires à l'arrière et les tubes de 2mm qui vont dessus.

ce la devient un peu lassant le travail à le chaine de précision. Mais bon, pour les réaliser, j'ai travaillé principalement des photos pour les détails,
et heureusement, car les plans sont loin de montrer les détails corrects.
Voici une photo de détail:

on voit bien les détails des structures dont je parle... Je croyais à l'origine qu'ils servaient à mettre des obus d'avance, mais en fait, ce sont des tubes pour régler
les obus en altitude (on en voit un inséré au fond de la tourelle vers le marin tout à droite) ou installer la fusée, je ne sais pas.
Quant à la structure carrée à gauche des "tubes" à l'avant plan de l'image, j'ignore sa fonction (elle est plus proche des tubes verticaux que sur les plans). Remarquez les racks à l'arrière de la tourelle qui ne figurent sur aucun plan!
on voit aussi que les culasses sont plutôt complexes. L'intérieur de la tourelle est bardé de boites électriques que je ne ferai pas. Remarquez également le "tablier" courbé
qui descend sur l'arrière à l'intérieur des tourelles lorsque l'élévation des canons est grande.
Bon, j'ai également commencé les baignoire des Bofors 40mm du massif arrière.

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:18

Bonjour,
j'ai enfin fini les tourelles de 100. J'ai fait les régleurs d'obus aussi conformes à la photo ci-dessus que possible.





Je suis bien content d'avoir fini!

a+

Serge" />
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:18


Bonjour, cela fait un bout de temps que je ne vous avais pas fait de mise à jour (un peu paresseux coté forum). Pierre, superbe tes cables, mais perso, je ne vais pas pousser le détail aussi loin.
Allé, cela faisait un bail que je voulais m'occuper des berceaux des canots et des vedettes entre les 2 massifs. Je n'étais pas très motivé car, avec tout les croisillons, cela s'annonçait pénible, mais bon... Donc, j'ai fais le croisillon de la base en fil de laiton soudé, car il contribue à la solidité structurelle de la pièce.

pour cela, j'ai fait un gabarit avec des clous sur une planche ce qui facilite la soudure. Pour le reste, c'est réalisé en styrène, la matière principale que j'utilise pour ce projet. Les croisillons latéraux sont réalisés en tige de 1mm de diamètre.

Ensuite, on assemble tout et le bout des croisillons de la base servent à mettre les roue. Le montage est au final, assez solide.

Il seront installé sur des rails collés sur le pont entre les 2 massifs.
Comme je l'avais mentionné, le massif est bientôt terminé se qui me permettra de repasser aux ponts principaux (tout le travail sur l'arrière reste à faire), mais il me reste plein de petits détails, comme les supports de cables d'antenne sur les baignoires des projecteurs de 1M20 ou les ventilateurs à l'arrière.

Vient également le temps de cabler les grues. Pour se faire, j'ai réalisé les crochets à partir de fil laiton de 1mm. Les poulies proviennent de chez RB model.

le fil utilisé est un câble multibrins (19) en acier de 0.25mm (à l'échelle ça fait un cable de 2.5cm) couvert de nylon (pas de corrosion). J'utilise ce même câble pour les antennes.


Vu la taille de l'isolateur et des antennes, je me dis que le Rich devait posséder de sacrés émetteurs radio...
Reste maintenant à m'occuper de la base du massif, avec en particulier toutes les aérations, que j'ai décidé de réaliser en styrène de 0.5mm. Il y en a 18, mais c'est pas très étonnant, j'imagine qu'il en fallait de l'air pour alimenter les chaudières Sural. Voici les étapes de construction:

on taille les cotés, et on y colle un petit bloc de styrène dans la base. Ensuite on colle les face, et on colle le capot préalablement courbé à l'eau chaude sur une tige du bon diamètre..
Ils n'ont pas tous le même format, j'en ai fait 14, reste 4 à faire.

voilà voilà.

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:19

Bonjour,
J'ai bossé sur le massif ce W.E et je pense enfin en voir "le bout"! Pour rappel, ce Richelieu est ma première maquette "scratch built" d'un navire "moderne" de plus, mon expérience étant plus sur des kits Sergal de navires classique (modélisme d'Arsenal). A comparer avec la réalisation du massif, et ses moults détails, la coque, l'artillerie principale aura été rapide à réalisée, et plus motivante. "motivante" pour la simple raison qu'avec la coque et les ponts principaux, la progression est somme toute rapide, alors que, cela prends tellement de temps de faire les chateaux avant et arrière, qu'il est parfois dur de garder la motivation du premier jour...
Enfin, il faut persévérer! Voilà ou j'en suis:




Pour la première fois, je suis capable de faire une liste de quelques lignes de ce qu'il me reste à faire! de quoi me rebooster le moral pour la dernière ligne droite:
-installer les rambardes/escaliers
-installer les racks à munitions dans les baignoires de Bofors
-installer les Oerlikons mm / Bofors de mm
-faire et installer une dizaine de petits accastillages (jumelles veille aerienne, compas magnétique, directeur Bofors)
Voilà, 4 lignes! quel bonheur! Ensuite, je peux me remettre à la coque sur laquelle il me reste à finir les 2 tourelles de 152mm, le cimetière, ainsi que les 4 baignoires de 40mm et l'accastillage de l'arrière. Il faudra aussi que je plaque le pont en baguettes 2mmx0.5mm en acajou que j'ai, puis un bon coup de peinture, et j'ai terminé!

Parallèlement, je dois réaliser la caisse de transport du bateau (j'attends les charnières et les fermetures) et la caisse de transport du massif, pour vous amener tout cela à Gazouland.du 25 au soir au 27 Mai (sans oublier les tréteaux. Peut être même que l'on pourra réaliser un essai de navigation si vous pouvez m'aider à appairer mes tous nouveaux récepteurs X8R à ma Taranis X9E? La coque, après tout, est navigante.

a+

Serge

PS: non, je n'ai pas oublié les chaloupes et les vedettes, mais je les ferai plus tard, entre 2 séance de navigation!
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:21

Bonjour à tous,
conformément à ma liste de "reste à faire" sur le massif, je m'y suis collé en commençant par les merveilleux racks à munition pour les baignoires de Bofors de Pierre Grovevel.


j'ai également ajouté les Oerlikons de 20mm.

j'ai également commencé à poser les balustrades:

les grandes seront posées demain...

Et puisqu'il faut monter le bateau à Gazouland, voici mon Œuvre:

La caisse s'ouvre comme cela:

ce qui devrait me permettre de prendre la coque sans enlever la caisse des barres de toit de mon Audi A4.
Il me reste à faire la caisse pour le massif...
La caisse fait assez "caisse à munitions" et est assez grande pour transporter un missile "Grad"... On verra ce que donnent les contrôles de Gendarmerie... 🇸🇮
allé, a + et bonne fête du travail à tous.

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:21

Bonjour,
j'ai terminé d'installer les rambardes sur le massif.

Les rambardes, c'est une centaine de chandelles (merci Grovevel) et 2 mètres de fils de laiton de 0.5mm. Avec les formes, en particulier entre les 2 châteaux, elles ne sont pas toujours faciles à poser. En plus, je ne me suis pas aidé en perçant les trous trop grands sur la partie centrale (0.8 au lieu de 0.5mm), mais bon, ca c'est bien passé.
Pour les escaliers qui partent vers l'extérieur, il a fallu que je trouve un moyen pour renforcer le collage. Pour ce faire, j'ai renforcé au fil de laiton de 0.5mm.

en prenant soin de coller sur une marche complète à la cyano...

de cette manière, le montage est très solide (bateau naviguant).
Je suis satisfait du résultat.

Enfin, je me suis "amusé" a faire des munitions pour les racks des Bofors.

Il s'agit d'agrafes coupées... Mais je pense les laisser vide.
Il ne me reste qu'un peu d'accastillage à faire (et de peindre les rambardes). Quand je regarde la massif, j'ai du mal à réaliser que je l'ai construis de zéro, c'est si satisfaisant. Je n'avais aucune expérience dans ce genre de modélisme malgré mon expérience en kit de modèles d'arsenal.

Mais là, il faut être beaucoup plus précis qu'avec le bois!

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:22

Bonjour,
j'ai remis le massif sur la coque après plus d'un an me semble t'il, ayant quasiment terminé celui-ci.





C'est très chouette et satisfaisant.
ce pose maintenant la question de quoi faire après! Je suis un peux perdu....
continuer l'arrière du bateau ou commencer à plaquer l'avant en acajou? Je pense que je vais continuer dans ma logique, et continuer à construire vers l'arrière.
En tout cas, c'est proche de cet état que vous le verrez à Gazouland le 25.

Cdt

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:23

Bonjour à tous,
et bien, je continu vers l'arrière du massif avec les 2 tourelles de 152mm qui était à faire, ce qui m'a pris la matinée devant le tour.

d'autre part, je me suis amusé avec la tourelle existante:

choquant? pas du tout. En effet, en 1935 il était prévu 5 tourelles de 152mm dont 2 sur les coté. Le rôle contre-avions des 152mm se révélant un echec, et Ruelle n'arrivant pas à produire assez de 152, les 2 tourelles latérales furent remplacées par des doubles tourelles de 100, dont 2 avait été prélevée sur le Lorraine lors de l'armement du Richelieu...

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:23

Bonjour,
j'étais en train de m'interroger sur les planchers, que certains réalisent en s'assurant que les planches soient bien visible.
Or, sur les photos, on réalise qu'elles sont jointives, les joints difficilement visible au 1/100:


du coup, sur ma version, sur laquelle le pont est peint en bleu, je me demande si il est bien nécessaire que je le plaque en acajou 2x0.5mm avant de le peindre...
Je pense que je pourrais facilement peindre mon pont epoxié et finement poncé directement.
votre avis svp?

a+ & merci

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:24

Salut, petite vidéo d'une des nombreuses navigations à Gazouland:

a+

serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:24

Bonjour,
comme l'indique le titre, je suis en route vers le Panthéon des Modélistes ou réside déjà Grovevel qui est passé par là avec son Rich: j'ai commencé à plaquer les lames de pont en... Acajou.

J'ai commencé par le plus dur, c'est à dire le pont avant sur lequel j'avais déjà installé les brises lames. Je me serais donné moins de mal en collant les prises lames et autres sur le parquet en bois, mais je doute que les vrais brises lames furent vissé dans les lames de pont, mais plutôt soudé sur l'acier du pont.
Bref, cela va me prendre une éternité, ne pouvant bosser dessus que les Week-Ends...
J'ai aussi viré le bastingage qui était à refaire. Chaque lame de 2x0.5x120mm est collée à l'époxy, qui constitue également l'enduit gris du pont.
Se pose un énorme problème. En 43 les lames de pont étaient peintes en bleu, hors, après 2 jour de travail je peux vous dire que je serai incapable de faire autre chose que de le vernir au vernis incolore, et tant pis pour la réalité historique... Je ne suis pas encore assez fou. De toute façon, j'avais déjà 2 radar SD, un sur le télémètre (correct) et également un sur le Blockhaus (faux) alors, la réalité historique...

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:25

Salut à tous,
bon, et bien, pas grand chose à dire sur la marqueterie qui sera peinte en bleu comme elle le doit:


Je suis bientôt sorti des brise-lames sans regret. Par contre les planches avant et après la barbette se doivent de se rencontrer au 1/10ème près.
pour cela je mesure la distance entre l'axe central du pont à intervalle régulier et la reporte de l'autre coté, marquée sur le pont (exemple, à 24 mm, 11 lattes etc).
Comme cela, ça devrait tomber juste.

Ah oui, j'ai également commencé la mise en conformité du canot avec 1943, j'ai viré le radar du blockhaus...

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:26

Bonsoir à tous,
la tâche herculéenne de marqueterie se poursuit:

le parquet de part et d'autre de la barbette de la tourelle N°1 est tombé nickel, et bientôt plus "d'obstacles" sur le pont, plus de découpes. J'ai hâte de pouvoir monter que des lattes de 12 cm...

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:27

Bonsoir à tous,
vu que Papi45 avance bien avec ses tourelles, de manière a ne pas le faire poiroter 6 mois, vu qu'il récupère mes tubes, j'ai usiné les bases et les axes améliorés pour les remplaçants (dont je devrai reconstruire les tourelles). les chambres de tir sont renforcées avec une bague (qui joue également le role de bague d'arret) en acier au chrome 100Cr6, très costaud mais dur a usiner... Vive les outils carbure...


Pour les tube, une idée me trotte dans la tête, j'aimerais bien les chemiser de bronze ou de laiton pour qu'ils ressemblent encore plus aux originaux... On verra.
Pour Papi45, voici comment les tubes dont il va hériter sont agencés dans les tourelles:

Sinon, j'ai consacré toute la journée au parquet du pont avant. Ca y est, plus "d'obstacles"! C'est ligne droite jusqu'à l'arrière... des milliers de découpe et de bouts de bois, pffiou...
le plus dur est fait.

je suis satisfait du résultat. de toute manière, même pour les baignoires AA de 20mm du pont principal, il faudra bien que je colle le styrène a l'époxy du pont et pas des lattes. Enfin, on verra.

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum