Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par papi45 le Lun 4 Déc - 13:06

Bonjour Serge

Ne te plains pas tu a un lutin comme mousse lol! lol!

Sinon pour l'index avec le cutter , met un morceau de tuyau adapter a ton doigt , tu verra cela facilite bien des choses.

Amitiés mon ami

Eric
avatar
papi45

Messages : 93
Date d'inscription : 12/11/2017
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:07

voilà,
la tourelle est finie!


a+

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:16, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

tests moteur et de stabilité. Baptême de l'eau pou

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:08

Bonjour à tous,
j'ai mis pour la première fois mon bateau à l'eau. Mais pas fou le Serge, c'est dans mon bassin à poissons que je l'ai mis. Comme moi et bobonne n'avions pas envie de nous coltiner les 30 Kg du rafiot, je n'ai installé les 4 batteries (4Kg chacune) qu'une fois dans l'eau. Première constatation, l'arrière est un peu lourd, et il faudra rajouter du lest au niveau de la tourrelle 1 (6 Kg environ). 2 ème constatation, la motorisation est bien adaptée, je pense que je n'aurai jamais besoin de monter à + que 50 %sur les manettes. Bon sang, ça en brasse de l'eau 4 hélices!
Concernant la réponse de la gouverne, cela à l'air très nerveux, surtout en arrètant les moteurs du coté opposé ou l'on veut tourner.

avec le son: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Et enfin, et sans doute le plus important, je l'ai laissé quelques heure dans l'eau, et aucune fuite! question stabilité, je peux lui faire prendre autant de gite que je veux et le bateau n'a aucune véléïté de chavirer.

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:09

super video,
de la version que je fais (1944)

çà, c'est pas un bateau de tapettes!
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Je haie les grues

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:11

Bonjour,
je hais les grues. C'est compliqué et pas facile à faire en styrène...
Quand je pense qu'ils y en a qui ce spécialisent :peur:  dans les grues (hein Luzolo)!
bref, j'ai fini les miennes, mais il faut que je commence à penser à peindre avant de poser des détails, sans quoi je ne pourrai jamais peindre derrière les détails...


a+

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:18, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

artillerie AA 100mm

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:13

Bonjour à tous.
Entre 2 entretien d'embauche et pas mal de route, j'ai quand même réussi à faire 2 baignoire d'artillerie AA et de commencer les canons 100mm Mle 1930:


je ne sais pas jusqu’où pousser le détail (moteur d'élévation etc) vu que tout le bazar sera caché sous la tourelle ouverte à l'arrière...
Les plans sont pas top sur ces canons (que ce soit les plans polonais ou AAMM) alors j'ai fait au mieux. Je n'ai aucune idée à quoi ressemble précisément les culasses...  Mais bon, ils sont assez jolis malgré tout.

a+

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:19, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Tourelle de 100mm

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:14

Bonjour à tous,
j'ai fini mes 2 tourelles de 100 (plus que 4 à faire). Pour cela, le styrène marche bien, il faut juste bien mastiquer les jointures pour un aspect final acceptable. Je n'ai pas fait tous les petits détails qui sont à l'intérieur à l'avant de la tourelle, et me suis concentré sur ce qui est visible.

une des tourelle en place:

Il ne me reste plus qu'à faire les trappes de chaque coté. Bien entendu, elle sont orientables et les canon peuvent s'élever. je pourrais leur mettre un servo mais je ne vois pas trop le but.

a +

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:20, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:15

Bonjour,
j'ai commencer à peindre les superstructures.
voici une tourelle et sa baignoire en Technicolor:

pour la petite histoire, les pièces en laiton sont les obus. Vous les mettiez dans "un trou" qui réglait automatiquement la fusée altimétrique de l'obus de 100 mm en fonction de l'info des télé pointeurs.
En attendant j'ai comparé, les performances de 88 avec nos 100, et nos canons de 100mm Mle 1930 aurait tenu la dragée au canon AA Allemand. Comme, quoi.

A+

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:21, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

faire chauffer l'aérographe

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:17

Bonjour à tous,
j'ai fais chauffé l'aerographe ces temps ci et est collé des Km de bandes de masquage. Résultat ci-dessous:



la bulle temporelle étant Aout 43 à Avril 44, mais pas facile de reconstituer le camouflage à travers les rares photos.
Maintenant, je peux m'ateler aux détails qui aurais rendu la peinture impossible.
Il faut dire que j'ai de plus en plus de mal à faire mon bateau, avec les entretiens d'embauches (3 sur lyon, 1 sur Nyon et 3 sur Grenoble sur les 7 derniers jours). On peut pas être à tous les postes.

a+

S.


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:23, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:18

re-bonjour,
cela fait des semaines que j'ai des fils sur les vergues et il est temps de s'en occuper....
Pourquoi des fils? d'une part, parce que les vergues du Rich comportaient des cables apparents, donc, tant qu'a les mettre, autant les utiliser pour bouger des électrons et réaliser de vrais feux...
Pour cela, on commence par les feux de chez RB-Model, et des leds blanche haute luminosité de 15000 mcd sous 20mA, tension de chute 3.2V.
il faut commencer par usiner les LED (ce sont des 3mm) pour les rentrer dans les lanternes.

on met des petites chaussettes aux feu pour y couler un siège en epoxy. Ce siège sert, d'une part à réaliser l'isolation entre pins des led, et à les coller sur les vergues.
On soude les fils aux led, et on vérifie que tout fonctionne bien. attention les led sont polarisées et elle doivent être mises en série avec une résistance pour obtenir le courant nominal. le fil entre les led doit être de la bonne longueur, les autres pouvant être ajuster, vu qu'ils ne sont pas encore collé dans le chateau. les leds étant usinée, on n'est jamais sur de rien.

on coule l'epoxy:

et on obtient de jolis sièges, prêts à être collés solidement sur les vergues en styrène.

on va laisser sécher une nuit, et faire les finitions demain. au test, c'est super sympas d'avoir les feux qui marchent. Cela combiné à l'éclairage interne des postes du château est top. il ne me restera qu'a réaliser des projos efficaces au niveau optique pour peut être naviguer de nuit (imaginez une décharge des 8 380mm de nuit également? :gen01:

les finitions demain!

bonne soirée

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:26, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:19

Bonjour,
les feux terminés:

on allume les lumière!


a+

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:28, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:20

Amis Modélistes Bonjour
après une longue absence (nouveau boulot etc...) me voici de retour pour poursuivre la construction de mon Rich. Malheureusement, je ne peux le construire que les W.E donc ça avancera un peu moins vite. Je continue avec les superstructurs du chateau avant, et je viens de terminer les 2 baignoires de Bofors de 40mm du chateau avant.
je viens juste de les peindre, reste à construire 2 des superbes affuts de Grovevel.
J'ai également terminé les rambardes du premier pont:

Il a fallu m'y reprendre à 2 fois; en effet, elles sont délicates à réaliser avec le styrène de 0.5mm, mais bon, je doute que les tôles originales faisaient 5cm d'épaisseur (1/100), mais cela donne un peu de réalisme. Il mes reste à les coler au pont et à mastiquer la jointure. J'ai trouvé un directeur de tir Haynes à poser, et j'ai tourné les autres accastillages du pont.

J'espère que vous vous portez tous bien, c'est une deception de ne pas avoir pu venir participer à Gazouland, mais ce n'est que partie remise, avec le bateau! (c'était un peu fou coté job).

a+

Serge" />


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:30, édité 2 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:25

Bonjour,
je continue avec l'équipement du premier pont de la tour avant. J'ai réalisé la baignoire qui abrite le Télémètre à l'avant du Blockhaus:

Le plan n'est pas forcément facile à interprété, et j'ai du consulter pas mal de doc avant de trouver la forme.
J'ai également monté les télépointeurs de 40 mm. Je les ai trouvé sur le bon coin, ce sont des J&D productions qui ne se fabriquent plus.
ils sont de type Mk-51 Américains, mais vu que les Bofors ont été montés à Brooklyn ainsi que les pointeurs, ce doit être les bons.
j'ai réalisé les compas magnétiques ainsi que le mégaphone au tour.

J'ai collé les Baignoires des bofors à la structure, mais j'attends des forets de 0.5mm pour monter les Bofors.
Bref cela avance, c'est long, mais çà fait plaisir!

a+

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:32, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:25

Bonjour,
j'ai terminé le "premier" pont de la tour avant. J'ai réalisé le télémètre en tubes de 2 et 3 mm, le socle est tourné:

intégré à la superstructure puis la monte des accastillages (télépointeurs et répétiteurs gyroscopiques).
Enfin, la rambarde à été très dure à construire, mais bon, je peux maintenant passer au pont suivant!



Bonne soirée

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:33, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:26

Bonsoir,
je me suis attaqué au "2ème pont" dont j'ai fabriqué une des rembardes (cela m'a pris toute la matinée...):

on comprends très bien leur fonction (dévier le vent à la verticale) mais qu'est ce qu'elles sont pénible à construire!

a+

Serge


Dernière édition par Richelieu le Dim 18 Fév - 18:35, édité 1 fois
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:26

Bonjour à tous,
une des raisons fondamentales pour ce post de suivi de la construction du Rich est de montrer les techniques que j'utilise, n'ayant aucune expérience préalable en bateaux gris. Je vais donc détailler ici comment je construis les rambardes (j'ai du m'y reprendre à 2 fois pour la toute première...).
on commence par couper "l'arrière" de la rambarde en styrène de 1mm ce qui constitue un support solide. on coupe les bandes "avant inférieures" en styrène 0.5mm ainsi que des nervures interne pour soutenir la face avant en 1mm d'épaisseur.

on colle les nervure a espace régulier

puis on vient coller la bande avant en prenant soin que tout soit bien droit sur la base

on vient ensuite coller les bandes incurvée par la technique du styrène scotché sur un tube de bon diamètre et la casserole d'eau bouillante décrite plus haut. on en profite pour tailler les bords en contact au bon angle en utilisant le pont de destination ou un gabarit d'angle comme ici

on pose les pièces sur le plan et on marque l'emplacement des entretoises taillée avec la bonne courbure sur la face interne. on coupe aussi la bande supérieure, tout en 0.5mm d'épaisseur pour un peu de finesse.

Il faut laisser sécher un peu

on fini ensuite l'assemblage des 2 parties et des bandes supérieures.

On peut corriger les éventuelles imperfections avec du mastic de maquette plastiques un coup de papier de verre fin et le tour est joué. A noter que j'ai simplifié la forme de la rambarde de l'original qui comprenait une toute petite partie concave le long du bord intérieur supérieur, qui se verrait assez peu et est très difficile à réaliser.

Je serais intéressé de connaitre des techniques et matériaux alternatifs pour réaliser ce genres de petits travaux. N'hésitez pas à m'éduquer! :ph01:

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:27

Bonjour,
je montre ici comment faire des rembardes avec les chandelles de grovevel et du fil de 0.5mm. Elle sont photodécoupées et il faut les perser à 0.5mm.
Je commence à passer les fils dans la totalité des chandelles:

on commence à coller les premiers, puis on forme les fils (ici au sommet du Blockhaus.

je prépositionne les chandelles des parties linéaires en face des trous

on colle, on enfin, on fini de former le fil et hop!


Aussi, j'ai fabriqué les périscopes du Blockhaus, ceux qu'utilisaient les matafs pour regarder les filles nues sur les balcons des immeubles en escale à Toulon! :gen01:


Voilà,

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:54

Bonjour à tous,
j'ai pas été super actif, en cause les W.E arrosés en Ardèche dans la famille de ma femme+ je pars en Sardaigne Jeudi...
Néanmoins j'ai terminé la tour de radar qui est montée sur le bunker. Je ne me sentais pas de la faire en laiton, du coup, je l'ai faite en styrène de 2 et 1 mm + une tige plastique de chez brico:

c'était assez compliqué mais j'ai percé les trous de 1mm dans les "poteaux" de 2mm. Je m'y suis repris plusieurs fois...
Je pense que le réflecteur à l'arrière était la pour éviter d'irradier les matelots & officiers sur la passerelle!

Bonne Soirée

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:55

Bonjour à tous,
j'ai terminé le 2ème pont du château avant:

l'arrièrre:


D'autre part, j'ai réussi à me procurer le livre suivant:

de René Sarnet! C'est une véritable bible, pour qui à ce bateau comme passion, nombre de
photos en haute résolution inédites pré et post 1943!!!! Smile
hormis les multiples photos (quelques centaines) qui montrent quantité de détails, il y a toute l'histoire du bâtiment et de ces équipages.
Une mise en bouche (j'ai laissé la résolution originale afin que vous puissiez lire):

Remarquez le fils du Commandant dans le 380mm!!!!

pour ceux qui lisent l'Anglais, lisez la coupure de journal super intéressante: A Brooklyn, l'équipage n'étaient pas encore des "free French"!!! :biz:
Moi qui pensais qu'à partir du débarquement Américain, tous s'étaient rallié à De Gaulle! La guerre, c'est compliqué.
Bref, j'emmène çà comme lecture de chevet en vacances et vous reviendrai un "expert". Si vous avez besoin de photos sur une partie du bateau,
contactez moi par MP, je les photographierai et vous les enverrai.
Un petit bonus sur les 380 et les causes de l'explosion de la volée dans les tubes (heureusement qu'un obus ne comporte que 21kg d'explosif!


a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 13:55

Bonjour,
çà y est, j'assemble le bastinguage (ceux d'après sont plus simple). Il s'agit ici d'horlogerie Alpine en styrène!.
Allez on poursuit le tutoriel. on forme le demi-rond comme indiqué quelques pages plus haut, et on y colle les amorces de bastingages.
on mesure précisement les autres pièces

On utilise le pont comme gabarit pour s'assurer que les pièces fabriquées ont la bonne taille (montage à blanc):

dernier montage et découpes, les petits bords sur l'avant/

je vais les laisser sécher la nuit. Ensuite il n'y aura plus qu'a coller les douzaines de nervures et les "flanc".Le plus dur est fait.

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 14:44

Bonsoir à tous,

Je poursuis ma construction...

Je n'avais pas mis la rambarde arrière sur le dernier pont sur lequel j'ai bossé. Voilà qui est fait.



et tant que j'y suis, je fais celle du prochain.



Ensuite, je commence à poser les parties courbes des rambardes en styrène, mises en forme à l'aide d'une douille de 24mm et plongée dans l'eau bouillante.



on fini par poser les partie droites ainsi que le support d'antenne en fils de laiton soudés au fer de 70W et à l'étain sur une petite tôle qui servira de support à l'antenne.



Sauf que, je me suis rendu compte que le bateau ne l'avait pas en 1943... A voir si je l'enlève ou pas...





Il convient également de monter les échelles qui mènent au 2 passerelle des 20mm Oerlikon



On confectionne au fer à souder et fil laiton de 1mm les 2 mats latéraux sur lesquels des cables seront fixés.



et, pour terminer ce pont, le dessus des rambardes sont équipées d'un rebord en laiton (1mmx0.2mm)



Voilà un pont de fini au niveau de la structure, n'en reste plus qu'un!



Le dernier, le pont de veille aérienne, n'est pas super simple: à part les partie "linéaire" des rambardes, vite posées en styrène 1mm



toute la partie arrière à un sommet à 45 Deg (que l'on voit d'ailleurs rarement effectué sur beaucoup de maquette). C'est facile de poser les hauts des partie linéaires à un angle, mais que faire pour les parties arrondies?

Eh bien, on pratique la méthode de l'entonnoir. Tout comme on utilise des douilles ou des gabarits rond sur lesquels on scotch les pièces de styrène à former pour faire des ronds ou cylindres en les plongeant dans l'eau bouillante;



ici j'utilise la même technique avec un entonnoir de cuisine.



on obtient alors une pièce très facile à monter



on construit le dispositif visant à suprimer le vent sur la passerelle en styrène de 0.5mm





et voilà, un petit coup de mastique sur les joints qui en on besoin et on mets en peinture à l'aerographe.





Voilà pour le travail de ce W.E. Le problème, c'est que je m'absente pendant la semaine de la maison pour mon job. J'ai donc prévu de prendre la superstructure avec moi pour continuer le soir. J'ai trouvé une(des) caisses qui me permettent de tout prendre des outils à la colle en passant par le dremel, le fer à souder et les matières premières...





C'est vraiment super pratique (la petite caisse se clipse sur la grosse à roulettes). Ca me permettra d'occuper mes soirée cette semaine, car j'attaque le chateau arrière!



a+



Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 14:57

Bonjour à tous,
à part des accastillages, que je ne mettrai qu'à la fin, j'ai fini le chateau avant, et j'ai donc attaqué l'arrière.... Dés le débuts, j'avais fait passé des fils dans la structure dans le but de rendre les projecteurs de 120cm du Rich fonctionnels, même si je n'avais pas accordé de grandes réflexion au comment. Je commençais à en avoir sérieusement marre de voir les fils qui dépassaient, et surtout, je risquais de les casser à force. Bref, donc ce Weekend, j'ai décidé de m'y coller et de réfléchir à comment faire. Etant astronome amateur et donc forcement un peu opticien, je me suis dit que vu qu'il s'agissait là d'un projecteur catadioptrique (un télescope Cassegrain avec une source lumineuse à la place du miroir secondaire) il me fallait confectionner un miroir. Et vu que les miroirs de télescopes sont "aluminés" c.à.d recouverts d'une fine couche d'aluminium, j'ai taillé mes miroirs et les pièce cylindriques des projecteurs au tour dans un rond d'aluminium. toutes les autres pièces, caissons etc sont en styrène coupées au cutter.

j'ai creusé la flèche des miroirs grossièrement sur le tour, puis j'ai produis la forme sphérique concave en adoucissant au papier de verrre avant de les polir avec de la pate de polissage. la longueur focale est à peu près de 1cm, ce qui est nickel, car, en plaçant une source lumineuse quasi ponctuel (une led) à la focale, le miroir réfléchit un faisceau de lumière presque "cohérent" c.à.d, droit (comme les originaux).

Une fois l'araignée de support de la lampe (LED) et toutes les autres pièces montée, il est temp de monter tout cela sur le bateau.

pour ce faire, on passe les fils dans toute les pièces, on les soude à la LED et on la colle à l'araignée à l'époxy 90 Secondes (qui prend 5min à prendre...). Il est critique qu'elle soit perpendiculaire à l'araignée. on est éventuellement obligé de se faire aider par une troisième main! On vérifie bien que la LED fonctionne avant d'aller plus loin...

puis on referme, en mettant l'excès de fils dans le pied colonne creux du projecteur. Ca marche nickel, la LED sous 15mA produit un beau faisceau identique au lampes torches à LED!



il ne reste plus alors de mettre la cheminée et le bras pour le bouger à la mano.

On a alors de joli projecteurs, et qui marchent comme les vrais en plus!

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 14:58

Bonsoir,
une petite photo des faisceaux pour montrer comment les projos donnent dans la pénombre.

on voit que les miroir font leur office.
Aujourd'hui, j'ai continué les rambardes du chateau arrière tout en courbes donc pas mal de formage de styrène à faire.
Pour ce faire, on prends tout ce qui a le bon diamètre et on forme dans l'eau bouillante... Smile

et si, au final, on ne trouve rien, on peut être amené à se fabriquer des gabarits de la bonne taille!

enfin bref, je termine les parties courbes des garde-corps, au moins, ils n'ont pas de déflecteurs comme sur la plupart du château avant...
je mets les parties droites ensuite.


Voilà, je pense terminer les balustrades cette semaine, viendra alors le temps de l'accastillage, de l'artillerie AA, avant de rebasculer sur le pont principal.

Bonne Soirée

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 14:59

bonjour,
Une tache plutôt longue et franchement pénible (pour moi) est de mettre les rebords en laiton 0.1x1mm sur les sommets des bastingages. Il s'agit de les courber jusqu'à ce qu'il aient le bon profil...



Et enfin, on masque pour peindre à l'aérographe.



Je ne sais pas encore trop ce que je vais faire ensuite. J'ai des chandelles à poser avec des fils laitons de 0.5mm...

D'autre part, j'ai bien progressé depuis en construction Styrène et ne suis plus satisfait des télémètre de 380 et 152 sur le massif avant. Je pense donc que je vais les refaire.



a+



Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Richelieu le Lun 4 Déc - 15:00

Bonjour,
je dois partir aujourd'hui pour une fête de famille... :peur:
mais j'ai néanmoins (re)commencé le télépointeur de 380. Pour ce faire, j'ai resorti mon gabarit de ai scotché une bande de styrène de 1mm d'épaisseur dessus.

ensuite, comme je l'ai montré dans un post plus haut, on mais tous ça dans l'eau bouillante pendant 1 minute avant de rincer le tout à l'eau froide.

ensuite, on colle sur la base découpée au plan en s'aidant avec quelques pinces.

Techniquement, les pièces non fermées/non cylindriques en styrène sont les plus dur à réaliser coller.
Affaire à suivre.

a+

Serge
avatar
Richelieu

Messages : 131
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 49

Revenir en haut Aller en bas

Re: Construction du Cuirassé Richelieu, Automne 1943

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum