Encore une Scott

Aller en bas

Encore une Scott

Message par KBIO le Mer 22 Nov - 17:14

Hello!
Passant par Camaret et ayant de la ferraille de reste dans le coffre, mon pote Graine au Vent et moi-même avons décidé de nous occuper en construisant une double Scott.

Compte tenu de ce qui est disponible, on décide rapidement de faire une double Scott. (On reviendra sur les calculs de chauffe plus loin)

Après avoir coupé un tube de 60mmx 190mm, on tâtonne, on merdouille, et nous convenons du nombre de boucles à poser = 18 boucles.

Après avoir calculé la longueur de chaque boucle = 29cm  on les coupe et on les pince à une extrémité.


On les rempli de sable fin. Il vaut mieux être à deux : 1 pour pelleter le sable et l'autre pour tenir l'entonnoir en papier.


Après avoir bourré de sable et pincé l'autre extrémité, il y en a qui forme les boucles, et l'autre qui perce les trous pour les braser.
Évidemment, c'est bientôt l'heure de l'apéro et dans la panique , il y a un trou qui n'est pas en place. Heureusement que c'était avant l'apéro, sinon, on faisait toute la chaudière de travers.


Préparation des façades.
Finalement, avec un bon chalumeau, on arrive à tout braser en place et on laisse à refroidir!
Tiens! c'est l'heure de la soupe!


Ensuite, il faut faire le test! Oh!!! Des bulles! Un bain moussant!


Bon! C'est pas grave, on arrose ça et on revient = IMPECCABLE! Comme quoi le Buzet est "pelin" de "ressouces"! Le "chamuleau" aussi!   :jok:


Bon! Mais c'est pas le tout! Il faut isoler , habiller et équiper. Ci-dessous, la protection des boucles avec de l'inox découpé dans un tuyaux de poêle!

quote]Non , on voie déjà celui des deux bêtes![/quote]
:ri1: :ri1: :ri1: 
La déformation de nos abdomens bien garnis et soumis à d'énormes contraintes gastronomiques , ayant atteint sa limite d'age autant que d’élasticité , par principe, nous ne nous faisons jamais prendre de profil! :fi1: :mon dieu:
Ce qui ne veut pas dire que la prise par derrière soit autorisée pour autant! :fo01: Sauf par Bercy qui se permet tout avec un manque de savoir vivre manifeste et sans vergogne ni scrupule.
Je ne parle pas bien sur, du fameux modéliste et ami qui sévit sur notre Forum, vous l'aurez corrigé de vous même.
Ceci étant éclairci, .............





La chaudière sera bien sur embarquée, et le poids total sans les bruleurs avoisinera les 2 kg.
Elle pèse 1.8 dans l'état ci-dessus
Le plan, c'est celui de la Rayman Scott que je mets partout.
On a juste doublé la rangé de boucles.
D'aucuns demanderont pourquoi, on n'a pas mis de boucles jusqu'au bout?
Je répondrai que c'est une bonne question scratch :mon dieu: :mon dieu: mais que rien ne l'interdit et que c'est même conseillé!
Voilà! Vous savez tout de ce qui se trame dans les "gourbi bretons". Enfin! Presque tout!
En 2 jours et avec une capacité propre à avaler tous les problèmes, la chaudière était presque prête à prendre du service.
Malgré les frimas, j'ai bossé un peu et je vous soumets le fruit de ce frais travail. :fi1:

La voilà toute habillée. L'alimentation en phase liquide est en place:


Le bruleur de droite a des faiblesses:
Manque d'air peut être, mais compte tenu de la température :7°C, la pression en débit doit être faible. Phase gazeuse:



Bruleurs en place. Bruleurs Bobino bien sûr:



Une bonne production de vapeur à 8 bars, mais sans mesure précise, je ne dirai rien, sinon, qu'on encore améliorer le rendement:


Bon! On passe à autre chose en attendant que la température remonteMerci Graine au Vent! On a de la tenue!
On verra plus tard pour la suite, mais s'il y a d'ores et déjà, une remarque à faire, c'est qu'il est mieux de séparer les façades des fonds de la chaudière. On doit avoir une sérieuse déperdition par les bas des façades. La prochaine.
M’inspirant de la méthode de calcul de P.Goldman dont j’apprécie tout particulièrement les articles et son sens de la pédagogie, je me suis livré à l’exercice suivant concernant la capacité de chauffe de ma chaudière double Scott.
 
-Surface de chauffe des boucles:
    J’ai 16 boucles de 28cm de long x 0.6cm de diamètre. =         448 cm
    La surface de chauffe au cm avec une boucle de 0.6cm = 0.6x3014 =   1.88 cm²/cm
    J’ai donc une surface de chauffe totale pour les boucles de:
    1.88 cm²/cm x 448 cm =                                                                      =    8,42 dm²
Surface de chauffe de la 1/2 inférieure de la chaudière (60mm x 190mm):
    3.14 x 6 x 19 = 180 cm² =                                                                     =    1.80 dm²
               2
Total de la surface de chauffe                                                                 =   10.22 dm²
 
Pour une telle chaudière P.Goldman conseille de prendre 6 g d’eau évaporée par dm² et par min.
Donc la capacité d’évaporation de cette chaudière sera de:
                                                              10.22 dm² x 6 g                          = 61 g/ min.
 
Comme j’ai décidé que cette chaudière travaillera à 8 bars, je prends la table vapeur Thermexcel et je constate qu’à 9 b Abs (=8 b mano)
    J’ai un facteur de 4.665 kg/m3 (= 1g/l)
    La chaudière peut donc fournir :        61 g : 4.65 g/l                           =  13.1 l de vapeur par min.
 
Il me faut encore mettre cette chaudière sur une balance et corroborer les calculs.
 
Mais si j’ai une machine qui fait 7.5cc que je fais tourner à 8 bars mano.
J’aurais donc une rotation de l’hélice dans l’air de:  
                                                               13 100 cc : 7.5 cc                            = 1746 RPM
D'accord, comme il y a un tas de facteurs mécaniques, aléatoires, et cabalistiques, je retire 10 % du nombre de tours théorique ===> 1746 – 15 % = 1485 RPM
 
A vérifier et à voir ce que ça donne dans l’eau. On perdra comnbien de tour/ min suivant l'hélice???
Note: Je ne sais pas si peux utiliser le tableur de Thrévithic pour cette chaudière.

A présent, comparons avec une chaudière classique de +/- mêmes dimensions, dite à tubes bouilleurs.
On prend un foyer standard de 30mm x 190 mm de long.
La surface de chauffe de ce foyer est de :
   30 x 3,14 x 190 = 1,8 dm²
La surface de chauffe de 10 tubes bouilleurs de 6 mm de diamètre :
   6 x 3,14 x30 x10  = 0,56 dm²
Note : je n'ai pas déduit la surface des extrémités des tubes bouilleurs de 6 mm:
   (3 x 3 x 3,14) x 2 x 10= 0,06 dm² = négligeable.

Il est admis que ce type de chaudière évapore 4 g d'eau au dm². Donc la capacité d'évaporation sera (théoriquement (et à la louche)) de :
    (1,8 dm²+ 0,56dm²) x 4 g/dm² = 9,44 g d'eau évaporée par minute.

Si on compare avec la Double Scott qui peut évaporer 61 g dans le même laps de temps!!!!!!
                                                          61 g : 9,44 g =       6,5
On peut donc affirmer sans être très loin de la vérité que la Double Scott évapore 6 fois plus que la chaudière classique pour un poids inférieur !

Tout l’intérêt de la Scott vient aussi du fait que le corps de chauffe est plus petit et que la masse d'eau embarquée est d'autant moindre. Même si certains dénonceront un centre de gravité un « chouia » plus haut, il est dérisoire avec une simple Scott, et sans fondement avec une double.
Il faut donc y adjoindre une pompe alimentaire bien calibrée, qui tourne quand  la machine tourne.
Ceci compensant cela.

Alors convaincu ?? Et bien, ultérieurement, les travaux pratiques et la mesure de consommation nous apporteront quelques confirmations ou infirmations, et précisions de ces calculs.
En attendant c'est JPA qui rince pendant les « Happy Hours » !

Comme prévu de longue date, je me suis rendu chez mon ami Bobino pour faire un test de production, vapeur de ma dernière chaudière.


La vidéo démontre la façon de procéder et il n’y a rien à rajouter sinon quelques données en chiffres.
La consommation d’eau est de 320cc en 10 min à 7 bar mano.
Donc : (table vapeur à l’appui) :
A 8 bars abs :
      (0.24 M3/Kg x 320cc) : 1000 = 77 litres : 10’ = 7.7 l/min
Ma première estimation (calculs précédents) donnait 13 l de vapeur à 9 b abs =+/- 11.5 l@ 8 b abs.
Comme quoi la différence entre la théorie et la pratique est sensible et que seuls les travaux pratiques sont ...................pratiques! scratch
On a bien essayé avec du Propane , piqué sur le Camping Car de GAV ( pour Gas Attenuator Valve scratch ) ou ( Graine au Vent)! :mon dieu:  Mais ça manquait de calories watt ou Joules, qu'en sais-je??
En attendant & pour répondre à notre ami bidasse Scylias:


La capacité de la chaudière est de 500cc, je tiens donc + de 10 min sans réalimenter (pour America qui veut tout savoir sans payer! :mon dieu: )
7700cc de vapeur à la minute avec une machine de 7.5cc = 1026 rpm.
A vérifier in situ, c’est à dire dans la baille.
Ça risque d’être encore différent.


A revoir sur la chaudière:
- Une fuite en bas du niveau à eau.
- Un bruleur à recentrer.
-La vanne gaz qui est fuyarde ! :nono:
A revoir sur la chaudière:


Quelques idées.





avatar
KBIO

Messages : 1030
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum