Chaudière (genre) Kingdon.

Aller en bas

Chaudière (genre) Kingdon.

Message par KBIO le Mer 22 Nov - 17:06

Hello!
Afin de faire autre chose que ces sempiternelles chaudières à tubes bouilleurs et varier un peu, je me suis lancé dans la construction d'une chaudière un peu différente.
McSteam en fait une dont je me suis inspiré, mais au lieu de mettre des tubes bouilleurs classiques, qui traversent le foyer, j'ai opté pour des tubes qui longent le foyer jusqu'en haut.
De plus, mon bruleur sera posé sur le plancher plutôt que collé contre la paroi.
12 tubes de 12cm x 5 mm donnent un bonne surface de chauffe que je vais chauffer avec un bruleur céramique posé au fond.
Ça devrait suffire pour aller dans le Croquignol et alimenter un 3cc JMC (qui trainait sur les étagères: feignant!)

Tout d'abord, la préparation de la ferraille:
Cintrage des tubes. (sans sable, ni plomb, ni chauffe)= easy!


Ça prend forme:


Préparation du foyer:


Ce que ça devrait donner avant installation du bruleur et de la cheminée :

Encore un peu de découpe et j'irai probablement braser tout ça avec Bobino. Après une bonne bouffe et avec deux chalumeaux , on a les idées plus claires, et c'est un plaisir de travailler. :yes:  :ri1:

A ce sujet, Bobino en aura une bien bonne à vous raconter à propos des essais de son brûleur à alcool.  Pour répondre à JPA, le dessin (mauvais comme d’hab!) montre que l’eau commence à chauffer dès le bas de la chaudière. Je vous tiens au courant.

Hello!
Hello!
Essais effectués ce jour et conclusions:
Test de pression = 8 bars = OK
Capacité = 450 cc
La chaudière monte à 1 bar en 2 min et atteint 3 bars de pression de travail en +/-  3 min.
Le surchauffeur (3 mm) fait 75 cm de long.
On notera sur la photo, la tige entrecoupée de 3 disques perpendiculaires. Mise dans le foyer, elle génère des turbulences qui améliorent la chauffe.
Pour le reste , c’est une chaudière. lol!
La vanne d’isolation ouverte à fond sans contre pression, elle crache un peu d’eau par intermittence. Peut être faudra-t-il pincer les tubes par l’intérieur pour éviter ça.
A voir après essais avec la machine attelée.

e qu'il y a de bien dans la Vapeur, c'est que lorsqu'on croit avoir compris, on se rend compte, qu'on n'a rien compris et qu'il y a encore tant de choses à comprendre et qu'on passe à coté.! :yes:
DONC!


Tout d'abord, la première photo : un coup de Salvetat et le génie refait surface! Je connais un petit gars du Sud qui en mets dans son St Estèphe! :fi1: :mon dieu:


Ablation de l'organe! Une vue du foyer sans le "Turbulateur": Je l'ai ôté afin de voir s'il était la cause de ce sifflement désagréable.
La céramique "radiance" bien! Ma conclusion = rien à voir.


Le fameux "Turbulateur" pas perturbateur du tout. :jok:



Conclusion:
Le sifflement était du au débit de gaz. Sans détendeur et directement en sortie de la bouteille, avec une pression  => 1 bar, il y a  trop de fumées à essayer de passer dans le conduit , d'où ce bruit de courant d'air comme dans la caverne de Luzolo. (c'est pour voir s'il est rentré de osn estaminet attitré! :yes:  :mon dieu: )
Avec un détendeur et une pression de +/- 300 gr, il n'est plus qu'un doux zéphyr , mélodieux et ça chauffe tout autant ! :ge1:
J'ai remis le "Turbulateur" en place et avec une pression contrôlée, il n'y a plus de bruit.
Fallait y penser , n'est-ce pas?  king Ça doit être la Salvetat!
Ensuite, quand on met son nez sur le haut de la cheminée pour savoir si il y a une bonne combustion , on se rend compte à l'odeur qu'il n'y  a pas besoin d'entrées supplémentaires pour l'air secondaire et que la combustion est parfaite  :yes:
Quand je vous disais que le Pif (Norme Hologuée du Forum) est une unité de mesure des plus fiables. king
Pas de picotements ni mauvaise odeur! Le gaz est sain et l'air est pur! :ge1:
e qu'il y a de bien dans la Vapeur, c'est que lorsqu'on croit avoir compris, on se rend compte, qu'on n'a rien compris et qu'il y a encore tant de choses à comprendre et qu'on passe à coté.! :yes:
DONC!


Tout d'abord, la première photo : un coup de Salvetat et le génie refait surface! Je connais un petit gars du Sud qui en mets dans son St Estèphe! :fi1: :mon dieu:


Ablation de l'organe! Une vue du foyer sans le "Turbulateur": Je l'ai ôté afin de voir s'il était la cause de ce sifflement désagréable.
La céramique "radiance" bien! Ma conclusion = rien à voir.


Le fameux "Turbulateur" pas perturbateur du tout. :jok:



Conclusion:
Le sifflement était du au débit de gaz. Sans détendeur et directement en sortie de la bouteille, avec une pression  => 1 bar, il y a  trop de fumées à essayer de passer dans le conduit , d'où ce bruit de courant d'air comme dans la caverne de Luzolo. (c'est pour voir s'il est rentré de osn estaminet attitré! :yes:  :mon dieu: )
Avec un détendeur et une pression de +/- 300 gr, il n'est plus qu'un doux zéphyr , mélodieux et ça chauffe tout autant ! :ge1:
J'ai remis le "Turbulateur" en place et avec une pression contrôlée, il n'y a plus de bruit.
Fallait y penser , n'est-ce pas?  king Ça doit être la Salvetat!
Ensuite, quand on met son nez sur le haut de la cheminée pour savoir si il y a une bonne combustion , on se rend compte à l'odeur qu'il n'y  a pas besoin d'entrées supplémentaires pour l'air secondaire et que la combustion est parfaite  :yes:
Quand je vous disais que le Pif (Norme Hologuée du Forum) est une unité de mesure des plus fiables. king
Pas de picotements ni mauvaise odeur! Le gaz est sain et l'air est pur! :ge1:
e qu'il y a de bien dans la Vapeur, c'est que lorsqu'on croit avoir compris, on se rend compte, qu'on n'a rien compris et qu'il y a encore tant de choses à comprendre et qu'on passe à coté.! :yes:
DONC!


Tout d'abord, la première photo : un coup de Salvetat et le génie refait surface! Je connais un petit gars du Sud qui en mets dans son St Estèphe! :fi1: :mon dieu:


Ablation de l'organe! Une vue du foyer sans le "Turbulateur": Je l'ai ôté afin de voir s'il était la cause de ce sifflement désagréable.
La céramique "radiance" bien! Ma conclusion = rien à voir.


Le fameux "Turbulateur" pas perturbateur du tout. :jok:



Conclusion:
Le sifflement était du au débit de gaz. Sans détendeur et directement en sortie de la bouteille, avec une pression  => 1 bar, il y a  trop de fumées à essayer de passer dans le conduit , d'où ce bruit de courant d'air comme dans la caverne de Luzolo. (c'est pour voir s'il est rentré de osn estaminet attitré! :yes:  :mon dieu: )
Avec un détendeur et une pression de +/- 300 gr, il n'est plus qu'un doux zéphyr , mélodieux et ça chauffe tout autant ! :ge1:
J'ai remis le "Turbulateur" en place et avec une pression contrôlée, il n'y a plus de bruit.
Fallait y penser , n'est-ce pas?  king Ça doit être la Salvetat!
Ensuite, quand on met son nez sur le haut de la cheminée pour savoir si il y a une bonne combustion , on se rend compte à l'odeur qu'il n'y  a pas besoin d'entrées supplémentaires pour l'air secondaire et que la combustion est parfaite  :yes:
Quand je vous disais que le Pif (Norme Hologuée du Forum) est une unité de mesure des plus fiables. king
Pas de picotements ni mauvaise odeur! Le gaz est sain et l'air est pur! :ge1:
Le temps n'étant pas au beau fixe et devant reculer la chaudière du Croquignol, j'en ai profité pour faire quelques mesures de production de vapeur.
Les photos montrent comment je m’y suis pris.
Le bruleur est réglé sur 0.3 b au départ, mais il va gentiment vers .450 b aprés 12m. :et1:  Le ressort du détendeur sans doute!
On atteint 2 b en 3 min. La vanne pointeau ouverte pratiquement à fond, on tient les deux bars et au régime calculé ci-dessous, sans faillir.

Je ne suis pas persuadé que le volume d’eau condensé soit bien représentatif quand je vois la vapeur qui sort après le décanteur, même avec le chiffon.
Je devrais peut être le refroidir dans l’eau d’un seau pour être plus précis.

Toujours est-il qu’en 10 min et à +> 2 bars stabilisés, j’ai recueilli 70 cc (= 70 gr) d’eau de condensation.
Ce qui nous donne un volume de vapeur à cette pression de :
(Table ThermExcel)  @ 3 bars abs = 0.600 M3 / Kg
=> 0,6 M3 x 0.070 kg = 4.2 l de vapeur en 10 min => 42000 cc/10  = 42000/10 = 4200 cc en 1 min

RPM machine 3 cc 4200/3=  1400 RPM
RPM Machine 5 cc 4200/5=   840  RPM.
Cette façon de calculer pour savoir si la  machine est trop gavée ou pas. Pour le 3cc : c'est sur. Pour le 5cc : à voir.

Si j’en juge par la vapeur qui sort du décanteur (admettons arbitrairement et sans aucune garantie = 20%) , la production serait de  4200 cc/m + 20% = 5000 cc/min.
Bref , ça donne un idée du rendement mais de là à dire que c'est fiable ???? scratch  Enfin, ça occupe et ça aide à comprendre où on va ! :mon dieu:
Mais une chose est sure, c'est que ce genre de chaudière produit bien pour une machine de 5/6 cc.
Cordialement! :bo2:

Tare = le décanteur vide.


c'est en chauffe pour 10 minutes, malgré le chiffon, ça fume:


Beau panache! :mon dieu:




Pour information : une chaudière Kingdon est une chaudière avec tubes de fumées. C'est à dire que la chaleur du foyer passe au travers d'une multitude de tubes au contact de l'eau.

La mienne est avec tubes bouilleurs. C'est à dire que c'est de l'eau qui passe dans les tubes. La flamme étant autour des tubes.Il est important d'établir une circulation dans les tubes et d'éviter les tubes horizontaux qui traversent le foyer. (cross tubes)
avatar
KBIO

Messages : 1030
Date d'inscription : 13/11/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum